Et alors, vous pensiez quoi ??? que vous alliez échapper aux photos ??? oh, eh, estimez vous heureux(ses), je vous mets pas les 400 photos, juste quelques unes...

Que dire sur Londres ? je connaissais pas. Et ben ouais, ça arrive...
Je m'attendais à une ville grise, avec un peuple coincé tout en étant excentrique, et à part Big Ben et le London Bridge je pensais que rien d'autre ne valait le coup d'œil !

Rannnnnh !!! Mauvais les idées préconçues !

Londres est une ville magnifique. Bien différente de Paris, mais elle n'a absolument rien à lui envier. C'est beau, c'est propre, c'est clean. Les voitures s'arrêtent dès qu'elles voient que vous attendez au passage piéton, les Londoniens se fendent d'un "sorry" dès qu'ils vous bousculent par mégarde. Ils adorent servir de GPS quand ils vous voient avec une carte entre les mains à chercher où est Buckingham Palace, parce que c'est le Tea Time, et que, sait-on jamais, on pourrait être inviter à manger des scones avec la Reine.

Et alors, le plus impressionnant, est la zénitude qui émanent d'eux. Il y avait beaucoup, beaucoup de touristes. Durant que  nous, nous flânions dans les rues, nez en l'air, objectif greffé à l'oeil, plantés au beau milieu du trottoir, eux, ils bossaient. Alors, si à Paris on se serait pris un "p******, saletés de touristes, bougent toi de là, je bosse moi", à Londres, ils restent calmes, te lâchent un "sorry" agrémenté d'un large sourire et passent leur chemin sans aucune agressivité. Je dis pas qu'ils n'en pensent peut-être pas moins.... mais ils ont l'éducation pour ne pas le montrer ou le dire !

Le métro Parisien ressemble à un champ de bataille : où que tu te mettes, si tu marches pas à la vitesse record de  48.3km/h tu te fais bousculer, houspiller limite agresser. Et puis, les têtes dans les rames... même Joe Starr, il veut plus prendre le métro.
Alors qu'à Londres, tout le monde se met à droite sur les tapis roulants afin de laisser l'accès de la voie de gauche libre pour les "pressés". Dans le métro, les gens lisent, parlent et ne regardent pas leurs voisins de la tête aux pieds avec des airs de conspirateurs assassins. Et j'ai vu personne frauder... et Dieu sait, si nous l'avons pris quelques fois ce tube !

Les rues sont grandes et larges, les voitures circulent en bonne intelligence, le klaxon ne semble pas exister, la ville est très bien desservie par les bus (ou le métro).

Et alors la cherry on the cake, ce sont tous les parcs implantés ici et là au travers de la ville. Des parcs de toute beauté, des chaises, des bancs, des tables parfois, sont mis à disposition du public. On peut lire, se reposer, manger, courir, faire du vélo, faire son jogging ou buller en toute tranquillité ! Un pur bonheur.

Côté météo... promis, je me plains plus de celle qu'on a ici ! Eux, ils ne sont pas gâtés les pauvres !

J'aurais encore beaucoup de choses à dire, parce que vraiment, j'ai été (agréablement) conquise.

En conclusion :

     * les anglaises aiment bien le blond et les talons hauts, très hauts,

     * la météo est typiquement british,

     * la vie est chère,

     * le flegme britannique n'est pas une légende,

     * I love London, moi aussi !

Place aux images, en vrac et de façon non exhaustive !

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20