C’est le programme de  «mange, prie, aime» d'Elizabeth Gilbert que je viens de lire.

Ce livre n’est pas un roman, pas un récit, mais une longue réflexion de l’auteur sur son état post-divorce, post-rupture sentimentale.

Tout y est spirituel, c’est assez difficile à comprendre car il faut être vraiment dans cet esprit de spiritualité savoir accepter et parler à son moi intérieur… La partie où elle est en Inde est assez dur à suivre, car il faut être dans l’esprit yogique, être branché ashram, gourou, méditation et compagnie.

 bref, ce livre ne se raconte pas, il ne se résume pas, il se lit. On l’aime ou on ne l’aime pas.

17

Je n'ai pas vu le film avec Julian Roberts, mais j'avoue être curieuse de voir si il est fidèle au bouquin.