Pour toi, mon p’tit scarabée, je vais ici, présentement, t'offrir la leçon 1 pour mater ton Ado. Pour les autres, te faudra banquer, sortir ta CB. Mais je prends les chèques et le liquide. Je suis pas difficile.

Tu prends un Ado. Un vrai, hein. Un de ceux qui sait tout, a tout vu et te prend pour la reine des poires (pas de vilain mot sur mon blog, alors, je mets poire, mais en fait, c’est conne).

Par un beau vendredi, veille de vacances scolaire, pleine d’espoir et de joie quant aux grasses mat’ que tu vas pouvoir faire, v’là que ton Ado vient te squatter l’encéphale parce qu’il ne veut pas aller en cours l’après-midi !!

KStories : «non mais ça va pas !!! tu iras. Point barre » Ne pas oublier le point barre, très efficace et très explicite.

Ado : « maiiiiiiiiiiiiiis, on a qu’une heure de cours »

KStories : « et alors ? en plus c’est S. qui t’amène à 13h30. Alors, tu resteras avec tes potes avant d’aller en cours. Moi j’ai autre chose de prévu. Je ne t’amène pas pour 14h30. (RE) point barre » parce qu’il ne semble pas avoir entendu la première fois et qu’en général ça veut dire que la discussion est close.

Ado : « Anh ben moi j’y vais pas. En plus, mes potes, ils ne viennent pas pour 1h de cours ! y aura personne, y aura que les DP » Les djeuns disent DP, demi-pensionnaires c’est trop long et has been. 

KStories en plein contrôle sur sa tension artérielle « oh, tu commences à me faire biiiiiiiiiiiiiiiip, et ben, tu iras avec les demi-pensionnaires. (RE-RE) point barre. » Mémo : pensez à faire réviser les oreilles de l’Ado.

Ado au bord de l’apoplexie : « mais je ne vais pas en plus aller en perm’ en attendant le cours !  ».

KStories : « Oooooooooooh tu me biiiiiiiiiiiiiiiiiiiiip là !!! Tu vas en cours et à 13h30. (RE-RE-RE) point barre » Oui, j’ai un langage divers et varié, une richesse inouïe de la langue Française.

Et c’est là, mon p’tit scarabée, que tu enfonces le clou final, celui qui fait mal : « et puisque c’est comme ça, tu remonteras à pieds, je ne viendrai pas te chercher ».

Et tu ne vas pas le chercher.

Nan, toi, tu continues de boire le café chez ta copine, de papoter sans aucun scrupule. Mais comme t’es une maman sympa, tu l’appelles au bout d’un moment (parce que la tête du clou dépasse un peu, te faut finir de l’enfoncer) !

Ado qui aboie : « quoi ??? »

KStories : « je ne suis pas encore à la maison, alors, tu attendras que j’arrive ». Ah ah ah ah ah. La vengeance est un plat qui se mange froid.

Le pouvoir est d’arriver 20mn plus tard, de trouver Ado assis par terre, devant la porte du garage, de le voir rouge de colère et de te sentir haï comme personne ne le fut avant toi. Mais que c’est bon de mater un Ado rebelle. I’m the queen of the world !!

Et la vengeance est double, car ce temps perdu pour lui et du temps à ne pas jouer sur la Xbox.

Bon, il m’a fait la tronche durant 3h. Mais moi, j’ai jubilé !

On recommence quand ?